En savoir davantage

Littérature
Ici, vous trouverez un résumé du livre d'accompagnement de l'exposition historique permanente « Le camp spécial soviétique n° 2 1945-1950 » ainsi qu'un choix commenté d'autres parutions.

image

Photo : Georges Angéli

Le bâtiment de la porte

de l'ancien camp spécial de Buchenwald, 1950. La porte en fer forgé du camp, portant l'exergue SS « À chacun son dû », se trouve derrière la palissade de planches, caractéristique du camp spécial.

image

Plan du camp spécial soviétique n° 2

Copie d'un original.

Le camp spécial soviétique n° 2 Buchenwald 1945-1950

Le camp appelé camp spécial n° 2 de Buchenwald était l'un des dix camps et des trois prisons au total dans la zone soviétique d'occupation, dont se servit la force d'occupation pour interner des Allemands. Dès août 1945, les services de sécurité soviétiques ont continué à se servir des bâtiments existants du camp de concentration de Buchenwald. Ce sont avant tout des fonctionnaires locaux du NSDAP qui y seront internés, mais aussi des jeunes et des personnes dénoncées. Tout contact avec l'extérieur sera empêché, une procédure tant soit peu juridique n'aura pas lieu.

Des 28 000 occupants, plus de 7 000 d'entre eux moururent des suites de maladies dues à la famine, avant tout au cours de l'hiver 1946-1947. En février 1950, peu après la création de la R.D.A., le camp fut dissout par les Soviétiques.

>