En savoir davantage

Agrandissement du camp
Vous trouverez des informations sur le bâtiment de la désinfection ici.

Vous trouverez des informations sur le Petit camp ici.

Camps extérieurs
Vous trouverez des informations sur des garnisons à Weimar ici.

Vous trouverez une documentation sur la libération du camp extérieur d'Ohrdruf ici.

Exécution publique de 20 prisonniers polonais près de Poppenhausen en Thuringe, le 11 mai 1942. Photo: Thüringisches Staatsarchiv Meiningen

1942

Janvier

Dans les baraques 44 et 49 se déroulent les premières expérimentations avec des vaccins des usines Behring-Werke de Marburg/Lahn, de l’Institut Robert Koch de Berlin et de l’Institut pour la recherche sur le typhus exanthématique et les virus du commandement général de l’armée à Cracovie. 145 prisonniers seront artificiellement infectés avec le typhus exanthématique, cinq meurent au cours des expériences. Hermann Pister entre en fonction en tant que nouveau commandant du camp.

Février

Le premier kommando extérieur dans une usine d’armement voit le jour dans les usines Gustloff de Weimar. Avant qu’un camp extérieur soit construit à Weimar en automne 1943, les prisonniers doivent se rendre tous les jours du camp au lieu de travail.

Mars

Dans le cadre du « traitement spécial 14f13 », les SS font assassiner 384 détenus juifs dans la chambre à gaz de l’établissement de mise à mort par euthanasie de Bernburg.

11 mai

Près de Poppenhausen, les SS du camp pendent publiquement 20 détenus polonais sur ordre de la Gestapo.

Mai

L’administration de Weimar fait transporter à Buchenwald les meubles originaux du bureau et chambre où est mort Friedrich Schiller. Des prisonniers devront réaliser des copies des meubles au cours des mois qui suivent.

Juillet

Les bureaux de la Gestapo de toute l’Allemagne envoient des travailleurs forcés soviétiques dans les camps de concentration ; jusqu’au début 1943, 4 500 rien qu’à Buchenwald. Sur la route de Weimar, des prisonniers construisent une usine de fusils pour la Fondation industrielle nazie Wilhelm Gustloff de Weimar.

Août

L’office général de l’administration économique de la SS (SS-Wirtschaftsverwaltungshauptamt), sous lequel est placée l’administration des camps de concentration, ordonne la livraison des cheveux coupés pour la fabrication de feutre et de textiles. Dans la station d’essais sur le typhus exanthématique, qui se trouve à présent dans la baraque 46, commence une nouvelle série d’expérimentations sur des détenus. Le médecin du camp suggère de réduire à un minimum les avis de décès concernant les prisonniers soviétiques.

Octobre

405 prisonniers juifs sont envoyés à Auschwitz. Dans le crématoire, dont la construction est achevée, le deuxième four de l’entreprise Topf & Söhne est mis en service.

17 décembre

En provenance du pénitencier de Waldheim arrive le premier convoi avec 108 prisonniers en rétention de sécurité. Au cours des mois suivants, la justice remettra à la SS plus de 2 000 personnes en rétention de sécurité, provenant de pénitenciers et d’asiles psychiatriques, destinées à fournir du travail forcé.

Fin de l'année

Les SS font construire un bâtiment de la désinfection et un camp de quarantaine (Petit camp). 9 517 prisonniers se trouvent dans le camp. En 1942, ils seront 3 049 à mourir, ce qui signifie un occupant sur trois.

< >