Renouvellement de l’exposition permanente sur l’histoire du camp de concentration de Buchenwald

En raison d’une mise à jour de l’exposition permanente sur l’histoire du camp de concentration de Buchenwald et des travaux de réaménagement qui en résultent, le bâtiment de l’ancien entrepôt qui abritait jusqu’ici l’exposition sera fermé du 21 avril 2015 au 10 avril 2016.

Durant cette période, l’exposition « Noir sur blanc. Photographies du camp de concentration de Buchenwald » sera présentée dans l’ancienne cuisine des détenus.

Taillé à la main par le prisonnier Bruno Apitz, un panneau indicateur vers les casernes SS de Buchenwald et le camp de concentration sur le chemin Caracho. En bas à gauche, on reconnaît un petit morceau du panneau de l’arrêt de la ligne de bus « Kraftomnibuslinie Weimar – Buchenwald ». Photo : SGBUMD

Noir sur blanc – photographies du camp de concentration de Buchenwald

« Noir sur blanc. Photographies du camp de concentration de Buchenwald » est la première histoire en images d’un ancien camp de concentration en Allemagne. L’exposition, qui a été inaugurée le 15 juillet 2007 dans le cadre de la cérémonie de commémoration du 70e anniversaire de la création du camp de concentration de Buchenwald.

L’exposition reprend les résultats d’un projet de recherche financé par la Communauté allemande de recherche (Deutschen Forschungsgemeinschaft - DFG), grâce auquel 6 000 des 10 000 photographies au total du fonds de la collection de la Fondation des Mémoriaux de Buchenwald et de Mittelbau-Dora ont été inventarisées selon les plus récents critères scientifiques. Le fonds de la collection constitue la plus ancienne des grandes collections photographiques d’un mémorial concentrationnaire en Allemagne.

Dans l’exposition « Noir sur blanc. Photographies du camp de concentration de
Buchenwald », une sélection d’environ 300 photos historiques est présentée; s’y ajoutent des films des libérateurs américains ainsi qu’une conférence diaporama historique d’un ancien détenu (43 photos). L’exposition de photographies
« Noir sur blanc » est de surcroît la base d’une exposition virtuelle éponyme.