image

Photo : Alfred Stüber

1945

Vue du camp depuis le mirador principal ; à gauche, les baraques des ateliers, derrière, le crématoire. À l'arrière-plan, la percée dans la forêt après le 11-04-1945.

image

Photo : Claus Bach

Aujourd'hui

La « Percée dans le temps » relie le Mémorial de Buchenwald au château d'Ettersburg.

La « Percée dans le temps »

L'allée dite « Grünehausallee », qui faisait partie d'une laie de chasse du XVIIIe siècle, avait servi en 1937 de repère lors de la construction du camp de concentration. Elle a été aménagée en chemin praticable, la « Percée dans le temps », reliant le château d'Ettersburg et Buchenwald. (Projet de Kulturstadt Weimar 1999 GmbH en collaboration avec le Mémorial de Buchenwald, idée et concept : Walther Grunwald, Berlin.)

La duchesse Anna Amalia passa les mois d'été au château d'Ettersburg entre 1776 et 1781 ; Goethe lui-même a participé ici à la représentationde sa pièce, « Iphigénie ». Le chemin de randonnée commence au château d'Ettersburg, passe par le « Pücklerschlag » jusqu'au « Stern » où, au XVIIIe siècle, se trouvait un petit pavillon de chasse, et de là, se dirige directement vers l'ancien camp de concentration de Buchenwald.