En savoir davantage

Chemin commémoratif de la ligne ferroviaire de Buchenwald
Vous trouverez le site web ici

Chronique du camp de concentration de Buchenwald
Vous pouvez consulter un historique du camp de concentration ici

Lien

Horaires de la ligne de bus 6
ici

image

Construction du tronçon

Prisonniers durant la construction de la ligne ferroviaire de Buchenwald, printemps 1943.

image

Photo : Claus Bach

Chemin commémoratif

le long de l'ancien tracé ferroviaire.

image

Plan général

de la ligne ferroviaire de Buchenwald et du chemin commémoratif

image

Photo : Claus Bach

À l'ancienne gare

du camp de concentration de Buchenwald.

Le chemin commémoratif de la ligne ferroviaire de Buchenwald

Au printemps 1943, les prisonniers concentrationnaires durent achever pour la SS, en l'espace de seulement trois mois, la ligne ferroviaire de dix kilomètres entre Weimar-Schöndorf et Buchenwald. Elle servit tout d'abord à l'approvisionnement de l'usine d'armement. Dès le début de l'année 1944, environ cent mille détenus furent convoyés sur ces rails, en partie dans des wagons de marchandises ouverts. Des garçons et des hommes en provenance de toute l'Europe furent déportés dans le camp de concentration de Buchenwald et de là, dans l'un des camps extérieurs pour fournir du travail forcé.

À la gare de Buchenwald démarraient également des convois d'extermination avec des enfants et des prisonniers malades vers Auschwitz, où ils étaient assassinés. Lorsque la SS, en janvier et février 1945, évacua les camps situés à l'Est, des convois en masse se dirigèrent vers Buchenwald. Nombreux étaient les prisonniers qui étaient déjà morts à l'arrivée, ou qui moururent peu après.

Le « chemin commémoratif de la ligne ferroviaire de Buchenwald » rend visible depuis 2007 une partie de l'ancien tracé de la ligne. Il a été initié par « Projekt Spurensuche » et Gerberstraße 1, et avec le soutien de la ville de Weimar, du Mémorial de Buchenwald et du comité de soutien de Buchenwald. Le chemin commence à la « route du sang » environ 100 mètres après l'obélisque (bifurcation de la route de l'Ettersburg) et se termine à la gare de Buchenwald. Un tronçon plus court peut être parcouru à partir de l'arrêt à la demande « Gedenkweg » (ligne de bus 6).