Photo: Katharina Brand. Mémorial de Buchenwald

Le Petit camp

Au nord du camp des prisonniers, la SS avait aménagé fin 1942 une zone de quarantaine, le « Petit camp ». Il était séparé du reste du camp par des barbelés. Des déportés en provenance de tous les pays occupés par l'Allemagne restaient quelques semaines dans le Petit Camp avant d'être envoyés dans les camps extérieurs.

Avec l'arrivée en 1944-1945 des transports en masse provenant d'Auschwitz, de Groß-Rosen et d'autres camps situés à l'Est, le Petit camp devint un lieu où mouraient et végétaient les détenus malades, et dans lequel étaient hébergés en particulier des milliers des prisonniers juifs. Démolie après 1945, cette zone ne joua aucun rôle dans le Mémorial national d'exhortation et de commémoration de Buchenwald en R.D.A. À partir de 1991, des vestiges ont été remis au jour.