En savoir davantage

Fondation des Mémoriaux de Buchenwald et de Mittelbau-Dora
Vous obtiendrez de plus amples informations ici.

Monument juif
Vous trouverez des informations ici.

La première croix en bois que le Mémorial a posté pour les victimes du camp spécial soviétique n° 2 au début de l’année 1990. Photo: SGBuMD

1990

Début de l'année

Depuis la fin de l'année 1989, les tombes du camp spécial soviétique n° 2 sont connues du public. Le Mémorial fait installer une croix en bois.

Avril

L'exposition, conçue au cours de l'été 1989, « Le camp de concentration de Buchenwald, Poste Weimar/Thur. », est montrée dans le Gropius Bau de Berlin-Ouest. À cette occasion paraît un catalogue.

Juillet

Un centre de rencontres de la jeunesse est aménagé dans l'ancienne auberge de jeunesse « Albert Kuntz ». Des chantiers internationaux commencent à contribuer à la mise en valeur des aires négligées de l'ancien camp de concentration de Buchenwald.

Septembre

Inauguration d'une exposition provisoire (collection de matériel) sur le camp spécial soviétique n°2 dans l'ancienne cantine des prisonniers.

1991

Des thèmes jusqu'alors négligés seront traités pendant des visites guidées, des manifestations, des expositions et dans des parutions : « Histoire sous les broussailles », Juifs, prisonniers homosexuels, Sintis et Roms, SS.

Septembre

Le ministère des Sciences et des Arts de Thuringe nomme une commission d'historiens sous la présidence d'Eberhard Jäckel. Son objectif est d'élaborer des recommandations fondamentales sur l'activité future du Mémorial.

1992

Des collaborateurs du Mémorial de Buchenwald et des Archives Remarque /Forschungsstelle « Krieg und Literatur » de l'Université d'Osnabrück conçoivent et élaborent l'exposition « 'Le remords n'est pas allemand'. L'étincelle de vie d'Erich Maria Remarque et le camp de concentration de Buchenwald. » L'exposition sera inaugurée le 11 avril 1993 dans l'ancien entrepôt du camp de Buchenwald.

Février

La commission des historiens présente ses recommandations sur la nouvelle orientation du Mémorial de Buchenwald.

1993

Parution d'un nouveau guide du Mémorial, considérablement augmenté : « Buchenwald. Un circuit à travers le Mémorial » (allemand, anglais et français). Il traite de nouveaux thèmes et les intègre dans le circuit.

Parution d'une brochure sur « Le camp spécial n° 2 de Buchenwald ».

Concours international pour l'aménagement d'un monument commémoratif juif sur le terrain du Mémorial de Buchenwald.

Novembre

Inauguration du monument commémoratif juif en présence de la ministre allemande de la Famille, Hannelore Rönsch, du président du Conseil central de Juifs, Ignatz Bubis, du ministre-président de l'État libre de Thuringe, Bernhard Vogel, et du ministre des Sciences et des Arts, Ulrich Fickel.

Le monument se trouve à l'endroit de l'ancien block juif 22, dont la surface a été déblayée et aménagée avec des pierres provenant de la carrière de Buchenwald. Dans le mur, du bois d'olivier d'Israël a été incrusté. L'inscription du Psaume 78,6 en anglais, hébreu et allemand est la suivante :

Afin qu'elle soit connue de la génération future et des enfants à venir, pour que, devenus grands, ils en parlent à leurs enfants.
(Conception : Tine Steen, Klaus Schlosser)

1994

Clôture du concours 1993 doté à l'échelon national sur la construction d'une maison de la documentation pour l'exposition permanente « Histoire du camp spécial soviétique n° 2 de Buchenwald 1945-1950 ».

Avril

Création de la Fondation des Mémoriaux de Buchenwald et de Mittelbau-Dora, séance constitutive du conseil de la Fondation dans le Mémorial, première séance du conseil d'administration (auparavant : commission d'historiens) de la Fondation sous la présidence d'Eberhard Jäckel.

Mai

Inauguration de la librairie et du cinéma.

Automne

Fermeture de l'ancienne et installation de la nouvelle exposition permanente sur l'histoire du camp de concentration de Buchenwald.

< >