En savoir davantage

La route du sang
Vous trouverez de plus amples informations sur la « route du sang » ici.

Site web
Vous aurez accès au site web « Weimar à l'époque du nazisme » (en allemand) ici.

Plaque commémorative à la gare centrale de Weimar. Photo: Naomi Tereza Salmon. Mémorial de Buchenwald

La gare centrale

Au cours des journées après les pogromes anti-juifs de novembre 1938, la SS a déporté 10 000 Juifs de sexe masculin au camp de concentration de Buchenwald. Ils provenaient entre autres de Breslau, Dresde, Francfort, Bielefeld, Aix-la-Chapelle, ainsi que de toute la Thuringe. Ils furent acheminés jusqu'à la gare centrale de Weimar par le chemin de fer du Reich, où ils furent poussés dans le passage souterrain et battus par des hommes de la SS et des auxiliaires de la police. Les mauvais traitements eurent lieu aux yeux de tous.

Durant les premières années, la plupart des détenus de Buchenwald arrivaient à la gare centrale, en dernier, c'étaient de grands convois en provenance de Pologne en octobre 1939. Ensuite, c'est la gare de fret qui a été utilisée.

À l'entrée est de la gare centrale a été apposée une plaque commémorative en 1998, qui rappelle l'arrivée à Weimar des victimes du pogrome anti-juif.