Contact

Förderverein Buchenwald e.V.
c/o Tourist-Information
Markt 10, 99423 Weimar
Tél. : +49 (0)3643 747 540
Fax : +49 (0)3643 747 541
info(at)foerderverein-buchenwald(dot)de

En savoir davantage

Comité de soutien
Vous trouverez de plus amples renseignements en allemand ici.

Visites guidées
pour visiteur individuel au Mémorial de Buchenwald, renseignements ici.

Téléchargement

Demande d’adhésion auComité de soutien (en allemand)
PDF (127 KB)

Le Comité de soutien de Buchenwald a son propre stand d’information à l’Office du tourisme de Weimar.

Comité de soutien de Buchenwald

« Un jour viendrait, relativement proche, où il ne resterait plus aucun survivant de Buchenwald. Il n’y aurait plus de mémoire immédiate de Buchenwald : plus personne ne saurait dire avec des mots venus de la mémoire charnelle, et non pas d’une reconstitution théorique, ce qu’auront été la faim, le sommeil, l’angoisse, la présence aveuglante du Mal absolu – dans la juste mesure où il est niché en chacun de nous, comme liberté possible. » Jorge Semprún, 1994

Le Mémorial de Buchenwald est aujourd’hui un lieu d’information et de documentation historique, de rencontres internationales et de travail de réconciliation. L’histoire qu’incarne ce lieu incite à prendre conscience que le bien ne coule pas de source. Liberté, justice, toléranceet dignité humaine n’existent vraiment que lorsque l’homme s’engage pour ces valeurs et endosse la responsabilité de leur concrétisation. La réflexion critique sur l’histoire de Buchenwald aide à en prendre conscience et à agir en conséquence.

Tenant compte de cela, le Comité de soutien propose des visites guidées générales du Mémorial, des visites guidées empruntant le chemin commémoratif « de la voie ferroviaire de Buchenwald » ou à travers le site d’exhortation ainsi que sur le thème de « Weimar à l’époque du nazisme ». Vous obtiendrez de plus amples informations à ce sujet, sur le comité de soutien et de la littérature d’approfondissement au stand d’information de l’Office du tourisme de Weimar.

Le Mémorial a en outre besoin d’amis. Non seulement parce que préserver la mémoire coûte de l’argent, mais il a avant tout besoin d’amis car plus son travail est intégré à un vaste et solide réseau humain, plus il est crédible et effectif. Car en fin de compte, il ne s’agitni d’efficience ni d’équipement d’une institution se suffisant à elle-même. Il s’agit davantage du renouvellement permanent et de la préservation d’une société libre et humaine, incarnée notamment par l’esprit et l’engagement de ses membres.