Photo : Peter Hansen

L'écurie

En 1940, le commandant du camp, Karl Koch, se fait construire un manège avec écurie pour son propre usage. À partir de 1941, il abritera une installation destinée à l'exécution, dans laquelle plus de 8 000 prisonniers de guerre soviétiques seront abattus d'une balle dans la nuque par les hommes de la SS entre l'automne 1941 et 1943-1944. L'installation consistait en une série de salles dans lesquelles on feignait de faire passer un examen médical d'admission aux victimes. Les cadavres étaient transportés au crématoire dans des bacs galvanisés depuis le côté est du bâtiment. L'installation fut démontée avant la libération du camp, l'écurie démolie après 1945. Une maquette de l'installation du coup de feu dans la nuque se trouve dans l'annexe du crématoire. En face de l'écurie, des vestiges du manège sont préservés.