Devant l'ancien bâtiment administratif de l'entreprise d'Erfurt, Topf & Söhne : l'actuel lieu de commémoration. Photo : Dirk Urban. Mémorial de Buchenwald

Travail et responsabilité : les constructeurs des fours d'Auschwitz

Le séminaire établit un lien entre deux lieux historiques, dont les vestiges authentiques relient de manière particulière passé et présent, tout en activant l'imagination historique :

Au cœur d'un quartier résidentiel et d'une zone industrielle, sur l'ancien site de la firme à Erfurt, il devient tangible comment était intégré le travail desservant les crimes dans le quotidien de la société. En même temps, l'ancien poste de travail de l'ingénieur responsable, Kurt Prüfer, offre une vue directe sur la colline de l'Ettersberg située près de Weimar, sur laquelle se trouvait le camp de concentration de Buchenwald.

Les fours crématoires de Topf & Söhne sont conservés sur place dans le crématoire: ils sont aujourd'hui à la fois preuve matérielle des crimes et mémorial funéraire pour les personnes assassinées. Avec les autres vestiges du camp, ils mettent en lumière les conséquences du travail de Topf & Söhne pour la SS.

Dans le séminaire, les participants appréhenderont les biographies des patrons de la firme, des ingénieurs, des négociants et des monteurs. Une analyse critique de leurs décisions et de leurs actes permet de réfléchir au quand et au comment les hommes peuvent devenir des complices. L'histoire de l'entreprise offre ainsi la chance de refléter la responsabilité de son propre travail à l'heure actuelle : pourquoi et quand est-on sollicité d'endosser les conséquences de ses actes ?