En savoir davantage

Des matériaux d'enseignement (en allemand) pour professeurs et d'autres multiplicateurs du travail pédagogiques sont disponibles à l'information visiteurs.

Recherches préalables au Mémorial du camp de concentration de Mittelbau-Dora. Photo : Claus Bach

Recommandations pour votre préparation

Dans le Mémorial du camp de concentration, lieu d’enseignement extra-scolaire, vous vous trouvez face à une situation particulière en tant que professeur. Vous préparez vos élèves à la visite, vous faites le voyage avec eux jusqu’au Mémorial et, à la fin du programme, vous repartez ensemble. C’est en grande partie à vous seul/e qu’incombe la phase de passage en revue du vécu des élèves.

Pendant votre séjour ici, vous travaillerez au contraire avec les pédagogues du Mémorial et vous devrez vous adapter en très peu de temps à votre rôle, qui aura changé, dans le processus d’enseignement. Nous aimerions vous faire ici quelques suggestions sur la façon dont vous pourrez réagir à cette situation inhabituelle.

Dans la préparation à la visite du Mémorial, nous vous recommandons :

  • de faire connaissance avec le lieu une première fois sans les élèves et d’avoir un entretien préalable avec nous. Si la visite préliminaire s’avère impossible, une conversation téléphonique détaillée peut également pourvoir à éclaircir de nombreuses questions.
  • de demander aux élèves quelles sont leurs idées et leurs attentes concernant la visite du Mémorial. Veuillez noter qu’au Mémorial du camp de concentration, nous attachons une très grande importance au fait que les jeunes gens participent de leur plein gré à tous les points du programme.
  • de vous poser la question des objectifs que vous associez à la visite, celle de vos attentes envers nous, vous-même et vos élèves ?
  • de réfléchir à votre rôle en tant que professeur accompagnateur sur place. Nous vous considérons comme un/e partenaire dans le processus d’enseignement. Vous êtes cependant seul/e à connaître les élèves et la dynamique de groupe. Nous vous prions donc de nous informer sur les particularités ou les problèmes ayant surgi au préalable.
  • de discuter avec les élèves sur le caractère spécial d’un camp de concentration en tant que lieu d’enseignement, lieu de rencontre et lieu de commémoration (cimetière).
  • de préparer les élèves au fait qu’au cours de la visite, ils ne se contenteront pas uniquement d’être des auditeurs passifs. Nous tentons de manière bien ciblée d’entamer un dialogue avec les jeunes et nous leur demandons aussi quels sont leurs comportements et positions. Nos questions ne visent pas à contrôler leur niveau de connaissances, nous tenons beaucoup plus à enclencher des processus de réflexion et des discussions.
  • de ne pas distribuer de devoirs qui posent des questions sur des faits et des événements concrets. Les contextes pluridisciplinaires que nous transmettons se perdent souvent lorsque les élèves recueillent les réponses. À notre avis, il serait de surcroît problématique qu’ils n’accordent leur attention à ce thème sensible que pour obtenir une bonne note. Nous avons fait l’expérience que les jeunes, même sans devoirs à effectuer sur place, manifestent de l’intérêt pour le sujet.
  • d’encourager les élèves à venir au Mémorial du camp avec leur propres questions sur le thème. Une possibilité de préparation pourrait consister, durant les cours précédant la visite, à faire formuler leurs questions aux élèves, questions qui trouveront réponses lors de la visite.
  • de prévoir suffisamment de temps pour votre visite du Mémorial du camp de concentration.