Contact

Si vous êtes intéressé(e) par l'exposition itinérante bilingue (versions en français et allemand ou en polonais et allemand), merci de vous adresser à :

Torsten Heß

Tél. : +49 (0)3631 495 815
Fax : +49 (0)3631 495 813
thess(chez)dora(dot)de

Dates et lieux

Il n' y a pas de dates et lieux prévu à ce moment.

En savoir davantage

Littérature
Le catalogue d´exposition est disponible en français, allemand et polonais :

à l´information visiteurs du Mémorial du camp de concentration de Mittelbau-Dora ici

à la librairie du Mémorial de Buchenwald ici

à la librairie en ligne de la Fondation, la version française ici et la version allemande ici

Vous trouverez une critique du catalogue chez « Faust-Kultur » (en allemand) ici

Découverte de sources
Informations sur la découverte en été 2012 ici

Informations sur une course à pied pour des dons organisée par l´École secondaire « G. E. Lessing » de Nordhausen ici

Écho médiatique
DIE ZEIT, 25 avril 2013
(Jens-Christian Wagner) ici

Thüringer Landeszeitung, 13 avril 2013 ici

Panneau d´introduction dans la salle d´exposition à l´ancien poste d´incendie. Photo : Andreas Froese-Karow

Redécouverts. Documents-témoignages du camp de concentration de Holzen

Une exposition de la Fondation des Mémoriaux de Buchenwald et de Mittelbau-Dora, parrainée par le Comité de l´encouragement à la coopération franco-germano-polonaise (« Weimarer Dreieck - Triangle de Weimar »)

Disparus lors des marches de la mort du mois d´avril 1945, ils ont fait une réapparition surprise au cours de l´été 2012 : 200 portraits de détenus et des annotations en provenance du kommando « Hecht », un camp extérieur du camp de Buchenwald près de Holzen, dans la région du Weserbergland.

Les portraits sont dus au Français Camille Delétang, les annotations manuscrites, parmi lesquelles figure un journal, sont celles de son compatriote Armand Roux. Cette découverte de sources exceptionelle est présentée dans cette exposition, qui retrace le chemin effectué par les documents depuis les années 1944-1945 au cours desquelles ils ont vu le jour, jusqu´à leur redécouverte en 2012, en passant par leur perte durant le massacre de Celle.

Travail forcé souterrain au camp de concentration de Holzen. Dessin de Camille Delétang, non daté. Photo : Mémorial du camp de concentration de Mittelbau-Dora